Pourquoi et Pour quoi travaillons-nous ?

Publié le

Pourquoi et Pour quoi travaillons-nous ?

Une petite réflexion sur le sens du travail au travers du temps que nous y passons ?

Elle a été initialement proposée à des étudiants en première année d'IUT GEA, c'est-à-dire des jeunes de 17-19 ans

Ce qui suit est purement théorique, ne le raccrochez donc pas à la réalité de la vie et n’essayez pas de faire une transposition sur le réel. Cela ne vient d’aucun exemple concret.

Imaginez que le minimum dont vous ayez besoin pour vivre représente 100 % de votre revenu[1]. Le minimum, c’est ce qui vous permet de vous loger, de vous nourrir, de vous habiller et sans loisirs que vous devez payer, que des loisirs que vous pouvez avoir sans dépenser obligatoirement de l’argent. Donc :

  • A - en travaillant 3 jours par semaine, vous touchez 100 % et vous couvrez le minimum de vos besoins pour vivre. Mais vous avez 2 jours en plus du week-end dont vous pourrez profiter pour vous.
  • B - en travaillant 4 jours par semaine, vous touchez 133 %, ce qui vous permet d’avoir quelques loisirs (que vous pouvez payer), de partir en vacances et peut-être d’épargner un petit peu. Mais vous avez 1 jour en plus du week-end dont vous pourrez profiter, pour vous.
  • C - en travaillant 5 jours par semaine, vous touchez 166 %, ce qui vous permet de partir normalement en vacances, de choisir vos loisirs et éventuellement d’investir et d’épargner. Et vous avez les 2 jours classiques de week-end.
  • D - en travaillant plus de 5 jours (heures supp. ou autres), vous touchez plus, voire bien plus de 180 %, ce qui vous permet d’investir, de vous enrichir plus que de normal et de devenir facilement propriétaire. Mais vous n’avez pas un week-end complet et vous n’avez pas toutes vos soirées en semaine.

Partez maintenant du principe que vous êtes dans une société et un système où l’on vous donne le choix et qui fonctionne de la sorte, sans problème de chômage. Donc, pas de craintes concernant l’emploi. De plus comme ce fonctionnement est la norme, il n’y a pas de jugement si on ne travaille que 3 jours. Qu’on travaille 3 ou plus de 5 jours, c’est « normal » et parfaitement accepté. Il est important que vous intégriez ces données.

Alors, au moment où vous vous mettez à travailler, si on vous proposait de choisir, quel choix feriez-vous ? Le A, le B, le C ou le D. Prenez le temps d’y réfléchir et de poser le pour et le contre. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix. Il n’y a qu’un choix qui est censé vous correspondre.

(Texte tiré de Devenir auteur de sa vie, pp 172-173, David Lambert, Zigues Editions, 2012)

Alors, maintenant que vous avez votre réponse, qu'est-ce que cela peut bien dire de vous et de votre réalité actuelle ? Du pourquoi et du Pour quoi vous travaillez ? Mais aussi de ce que vous pouvez observer autour de vous ?

Sur les 8 classes d'étudiants (environs 30 étudiants par classe), Il y en avait toujours quelques uns qui répondaient A. La très grande majorité répondait C (reproduction du modèle socioprofessionnelle actuel ?). Un certain nombre répondait B. Un petit groupe répondait D (souvent celles et ceux qu'on pouvait déjà sentir avoir les dents longues). Sans que ça ait valeur scientifique étant donné que cela a été mené à l'arrache, interessant non ?

 

Cet article vous a plu ? Pourquoi donc ne pas le partager avec d'autres, cela pourrait aussi intéresser une de vos relations.

__________________________________________________

[1] Le montant en lui-même dépendant de chacun. Pour certains, 800€ ou moins suffiront quand pour d’autres il en faudra 3000 ou plus.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article