Équité Homme-Femme, à quand le cv anonyme ?

Publié le

À quand donc une loi décrétant l’anonymat et la « dégenrisation » des cv ? C’est-à-dire des cv non discriminant. Je veux parler de cv sans aucunes informations de genres, sans les noms ni les prénoms, sans photos, sans statut familial, sans l’adresse, etc. Des cv où il n’y aurait que l’essentiel, c'est-à-dire l’expérience professionnelle, les formations et les éléments divers pouvant enrichir l’expérience professionnelle. 

Un test qui en dit long sur la discrimination homme/femme 

Pourquoi ce coup de gueule maintenant ?

Lisez donc l’article qui suit, récemment paru sur le site de la revue « cerveau & psycho ».

Sexisme à l'université, paru le 30/11/2012

Sébastien Bohler, journaliste à Cerveau & Psycho 

Hélas, pour réussir dans le monde de la recherche scientifique, mieux vaut s’appeler Jean-Marc que Juliette ou Mélanie. C’est la conclusion d’un test implacable réalisé par des biologistes et des psychiatres de l’Université Yale à New Haven. Ils ont distribué à 127 membres de la faculté des sciences des CV de candidats pour l’obtention d’un poste de chef de laboratoire. Le même CV était adressé à chacun, à un détail près : dans 63 cas, le postulant s’appelait John, dans 64 cas Jennifer. 

 Les juges ont exprimé une intention d’embauche de 4 sur une échelle de 5 pour le dossier de John, contre seulement 3 pour le dossier de Jennifer. Ils étaient prêts à verser à John un salaire de 30 000 dollars annuels, contre 25 000 pour Jennifer. La pauvre Jennifer était jugée « moins compétente » que John (pourtant à partir d’informations en tous points identiques). On entend régulièrement les pouvoirs publics se plaindre du plafond de verre qui limite la progression professionnelle des femmes. Dans ce cas, pourquoi n’ont-ils pas encore rendu obligatoire la pratique des CV anonymes ?  

Pour en savoir plus

 C. Moss-Racusun et al., PNAS, à paraître  

Alors, qu’en pensez-vous ? Cela ne vous fait-il pas bondir comme moi ? 

La double iniquité entre hommes et femmes 

Ce n’est pas nouveau, nous entendons régulièrement parler de ces différences de traitement entre hommes et femmes dans le monde professionnel. Pour ma part, c’est la première fois que j’entends parler d’un test simple, effectuer par des scientifiques, de surcroît de deux disciplines différentes, qui le démontrent simplement, mais de manière efficace. 

En tant qu’humain, je trouve ça dérangeant et choquant. Et en tant qu’homme, quelque part, ça me fait honte de voir qu’on en est encore là en 2012. Bon, l’article ne nous donne pas la pyramide des âges de l’échantillon, ce serait intéressant de la connaître. Cela apporterait peut-être un espoir… ou pas.

 

Clipart 10Dérangeant et choquant car un grand nombre de femmes sont victimes d’une double iniquité.

Tout d’abord de cette iniquité de traitement et de reconnaissance dans le professionnel. Comme si elles avaient moins de valeur que les hommes… Foutaise ! Je connais bien des femmes qui disposent de bien plus de capacités et de valeurs que bien des hommes, que ce soit dans le travail, les compétences, le savoir, les aptitudes, la morale, l’éthique et le courage.

Ensuite d’une iniquité de traitement et de reconnaissance dans le foyer (pour les femmes en couple bien évidemment). La encore ce n’est pas une nouveauté, mais c’est une réalité. Différence de traitement et non reconnaissance de la société d’abord, mais aussi parfois du conjoint, volontairement (lorsqu’il n’a que peu d’estime pour ce que fait sa conjointe) ou involontairement (lorsqu’il ne pense pas ou n’arrive pas à l’exprimer). Alors oui, bien des hommes ont été cognitivement mal éduqué par leurs parents et la société, question de génération mais aussi de culture. Mais est-ce une raison pour ne pas essayer de se corriger, même si ce n’est pas toujours évident ? Tout simplement par respect des femmes et reconnaissance de ce qu'elles sont et qu'elles font. 

Un cv anonyme réduisant les discriminations salariales : est-ce faisable ? 

Revenons donc au cv anonyme. J’imagine déjà ceux qui me diront que ce n’est pas possible car une partie de ces informations est nécessaire et qu’on ne peut uniquement laisser ça à la charge des RH car un grand nombre de TPE et de petites PME n’ont pas de services RH en leur sein. Certes, c’est une réalité, mais n’est-ce pas possible pour autant ? Ne pourrions-nous pas faire preuve d’un peu de créativité pour y arriver ? 

À l’heure d’Internet et du numérique, ne serait-il pas possible de mettre en place un système en ligne permettant de laisser un cv anonyme en lien avec une fiche privée (et détaillée) de la personne concernée ? Et ne serait-il pas possible que la consultation de la fiche privée par une entreprise ne puisse se faire qu’avec l’autorisation du propriétaire de la fiche ? Bien sûr que oui, ce n’est qu’une question de droits d’autorisation à attribuer. Un basique des réseaux informatiques (en tant qu’ancien ingénieur en réseau informatique je sais de quoi je parle... c'était dans une autre vie…)

Et pour réduire les grandes différences de salaire entre hommes et femmes, ne pourrait-on pas imposer, par la loi, que l’employeur/le recruteur envoie en amont au postulant la fourchette de salaire du poste. Il ne pourrait plus, alors, y avoir une fourchette pour les hommes et une fourchette pour les femmes, souvent inférieure (tout comme une fourchette différentes en fonction des origines). Alors certes, les employeurs pourront toujours octroyer un salaire dans la moyenne basse de la fourchette. Le sans défaut est impossible… Mais lorsqu’ils pourront le justifier, la différence sera toujours moindre et il y aura possibilité de contestation pour discrimination. Ce qui est très difficile, voire souvent impossible actuellement. 

Si cela ne se fait pas, c’est plutôt que bien des hommes,

mais aussi des femmes ne le veulent pas. 

N'est-ce pas bien dommage et bien dommageable

pour notre société et notre soi-disant démocratie ! 

 

 

Cet article vous a plu ? Pourquoi donc ne pas le partager avec d'autres, cela pourrait aussi intéresser une de vos relations.

 

Publié dans Au nom des femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article