Corine Sombrun - La transe chamanique, capacité du cerveau ?

Publié le

Edifiante expérience racontée avec un certain humour. Ca peut venir interroger... voire même bousculer..., nos perceptions de la conscience et du monde, nos connaissances.

Au delà de l'impact neurologique de la transe chamanique mongole que nous révèle Corinne Sombrun dans cette vidéo, la relation avec ce qu'on appelle "esprits" est, comme les ethnologues et ceux qui la vivent l'ont constaté, une relation où réciproquement on donne, on reçoit et on redonne en lien et connexion avec nous-mêmes, notre environnement et la nature. C'est du "don" qui circule au travers des mondes, de l'espace et des âges.

Corinne Sombrun, psychonaute, est un personnage plein d'humour et fort sérieuse dans ces études neuronales sur la transe chamanique mongole. J'ai un excellent souvenir de notre rencontre, lors d'une dédicace, deux ans après qu'elle m'est mise en relation avec son amie mongole Naara. Je l'avais contacté pour savoir comment rencontrer des chamans sérieux en Mongolie. Premières expériences chamaniques que je n'oublierai jamais, comme toutes celles qui ont suivi... et sans doute celles à venir...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article